Claire-Mélanie Sinnhüber

Née en 1973, Claire-Mélanie Sinnhuber a commencé la musique par l’étude de la flûte traversière (Médaille d’or à l’ENM de Ville d’Avray, classe de Patrice Bocquillon). Elle a suivi les cours de composition de Sergio Ortega, Allain Gaussin, Ivan Fedele puis de Frédéric Durieux au CNSMDP où elle a obtenu son premier prix (Prix de la Fondation Francis et Mica Salabert 2006).
En 2004-2005 elle suit le cursus de composition et de nouvelles technologies à l’IRCAM où elle travaille avec Philippe Leroux. Cette expérience confirme la place qu’occupe l’électronique dans sa musique.
Durant ses études, elle reçoit le soutien régulier de la SACEM ainsi que des bourses de la Fondation Nadia et Lili Boulanger et de la Fondation Meyer.

En 2004 elle suit les cours de composition de Voix Nouvelles à Royaumont.
Cela conduira en 2005-2006 à un grand Atelier Royaumont/Le Fresnoy où elle réalisera en collaboration avec la vidéaste Émilie Aussel Blade Affection pour multi-écrans, 3 sopranos et électronique.
Elle collabore ainsi régulièrement avec d’autres arts, notamment la danse (Laurence Marthouret) et le film (Marc Petitjean).
Sa musique est jouée en France et à l’étranger, notamment à l’IRCAM, au festival Musica de Strasbourg, au festival Manca de Nice, à l’Abbaye de Royaumont, au Forum Neues Musiktheater (Stuttgart), à MaerzMusik (Berlin), à Ars Musica (Bruxelles).

Elle travaille avec des ensembles tels que l’ensemble Aleph, le Nouvel Ensemble Moderne, Accroche Note, Elastic3, l’Instant donné, Multilatérale, Contrechamps, l’Ensemble XXI.
Elle a obtenu le prix de composition Georges Enesco de la SACEM en juin 2007.
Elle partira en résidence au Japon pour 4 mois en 2008 à la Villa Kujoyama.
Sa musique est éditée aux éditions Jobert.