Table-Ronde / Rencontre / Projection

Projection des œuvres Origine et TranS 

Samedi 18 mai à partir de 12h00 / Espace accueil de L'Entre-Pont. 

par cie /TranS/

 


Reconstruction d’oeuvre du répertoire contemporain par la cie « Signes de danse »

Extrait de «Der Titan» de Rudolf Von Laban et Lynchtown de Charles Weidman

 

Dimanche 19 mai, 11H. Cour Nord. 

 

Direction : Christine Caradec

Interprètes : Laure Aussibal, Bernard Bertolino, Émilie Blazi, Isabelle Blondeau, Angèle Bourg, Isabelle Bourg, Maud Comboul, Nitya Fornaresio, Virginie Gilbert, Emma Lauterbach, 

Julie Le Guiff, Anaïs Loyer, Magali Revest, Isabelle Wacquier

 

Depuis plus de 20 ans, la Compagnie Signes de danse (en référence à l'écriture des mouvement) développe des projets chorégraphiques et pédagogiques, de recherche et de notation du mouvement sous la houlette de Christine Caradec chorégraphe, notatrice Laban et pédagogue. Le projet de la compagnie s'articule principalement autour du répertoire chorégraphique de la danse allemande et de celui de l'entre deux guerres, matière à découvrir, à noter, à transmettre, à se réapproprier, qui devient prétexte pour créer, en jouant parfois du remix et de la déclinaison,  et qui pose la question du corps dans le temps et dans l'espace comme lieu dépositaire d'une corporéïté reflet d'une société ou manifeste d'un état social et culturel.


Table-ronde avec les chorégraphes présentés par Ondine Bréaud-Holland

Dimanche 19 mai, à 11H30. Espace accueil 


Projection du film «Danser l’espace» Montage CN D

Dimanche 19 mai, 15H. Durée: 50 min. Salle de spectacle 

 

À travers quelques exemples, ce montage montre comment la danse a investi l’espace extérieur naturel ou architectural. Au début du XXe siècle, les pionnières de la danse moderne (Loïe Fuller, Isadora et Lisa Duncan) ont voulu retrouver la nature. À partir du moment où les chorégraphes de la Postmodern Dance (Lucinda Childs et la regrettée Trisha Brown) ouvrent la porte des théâtres pour danser dans des galeries, dans la rue, dans des appartements, dans la nature, la danse ne cessera d’investir les espaces urbains, non seulement comme une nouvelle scène, mais aussi comme un dispositif pour des danses spécifiques, nées dans et pour la rue. Quelques figures parmi d’autres, plus contemporaines, (Roxanne Huilmand, Ana Rita Teodoro, Robyn Orlin...) poursuivrons cet axe d’expérimentation de la modernité en danse.

Crédit texte : CN D